Suite: Le coffre à outil du débiteur: 12 tactiques à utiliser lors de votre rémission (2 de 2)

Dans l’ordre d’idées des articles précédents, je vais vous traduire ici un article paru cette semaine sur le site The Simple Dollar qui s’intitulait: The Debtor’s Toolkit: Twelve Effective Tactics to Use When Tackling Debt, par Trent Hamm. Mes commentaires seront entre parenthèses, en italiques.

« 7. N’accumulez plus de dettes: Établissez d’abord un fond d’urgence

Maintenant que vous avez établi un plan de remboursement, tout est en ordre et vous êtes sur votre air d’allée, il est tentant de tomber à l’extrême pour détruire le plus rapidement possible toutes ces dettes. Mais que ferez vous s’il arrive un imprévu? Vous perdez votre emploi? Votre voiture doit être réparée?

Si vous désirez réellement vous débarasser de vos dettes, vous devez vous protéger contre ces imprévus, au moins un peu. Le meilleur moyen est d’établir un fond d’urgence – Une somme d’argent accumulé dans un compte d’épargne facilement accessible afin de vous aider à passer à travers des étapes difficiles (vous pourriez aussi conserver une carte de crédit à cet effet, si vous choississez cette option, mais seulement si vous vous engagez à la rembourser en premier s’il vous arrive un imprévu). Je recommande d’accumuler au moins un mois de dépenses de roulement avant de vous lancer corps et âme dans le remboursement de dettes. Cet argent peut être utilisé pour réparer votre voiture, payer des comptes plus important (électricité l’hiver, compte d’assurance, etc.). Cela vous évitera de replonger dans les dettes s’il survient un imprévu. Il est souhaitable de conserver davantage dans ce compte. Lorsque votre situation sera contrôlée, vous pourrez mettre l’emphase sur l’augmentation de cette somme.

Faites vos paiements minimums sur vos dettes et accumulez votre fond d’urgence. J’utiliser IngDirect à cette fin. C’est mon compte de banque principal, mais ils me permettent de définir plusieurs comptes d’épargne en quelques clics. Nommez en un « fond d’urgence ». (INGDIRECT ne peut pas encore être utilisé comme compte de banque principal au Canada ou au Québec puisqu’il n’est pas possible de payer des comptes à l’aide de leur portail en ligne).

8. Automatisez vos paiements minimums

L’un des outils les plus puissants pour s’attaquer aux dettes est le paiement de comptes sur internet. La plupart des banques offrent ce merveilleux service, ce qui réduit considérablement le temps que vous passez à payer vos comptes. Il offre aussi d’autres avantages. C’est bien connu, les outils qu’ING Direct propose pour payer des comptes (non offert au Canada) font partie intégrante de mon coffre à outils.

L’un des grands avantages de ce service est celui de pouvoir programmer à l’avance tous les paiements. Cela vous permet d’éviter tout retard sur vos paiements dans le futur. Il vous suffit de programmer un certain montant qui sera versé à chaque mois, à l’avance de la date d’échéance du compte. Pour les comptes qui sont inconstants, il sera utile de fixer un montant légèrement supérieur que le paiement minimum, ou de simplement rajuster le montant.

Ainsi, à chaque mois, vous savez que vos paiements minimums sont couvers. Le but ensuite est de verser un gros montant supplémentaire sur la carte ou la dette sur laquelle vous avez prévu vous concentrer dans votre plan de remboursement (nous avons déjà discuté d’un montant équivalent à 10% de vos revenus mensuels, ou plus ou moins, selon la disponibilité). Les prochaines tactiques vous permettront de réaliser ces paiements supplémentaires.

9. Coupez dans le gras!

Observez les dépenses que vous effectuez chaque mois et évaluez les endroits où vous pouvez couper sans trop de difficultés. Vous pouvez observer vos comptes mensuels pour vous inspirer (vous pouvez couper des services en entier, comme netflix, ou seulement certaines parties de vos services, comme la messagerie texte illimitée) mais aussi, vos habitudes journalières telles que vos cafés spécialisés. Dès que vous pouvez réduire ou éliminer le coût de l’une ou plusieurs de ces habitudes, vous allez de mieux en mieux.

Vous pouvez même commencer par vos coûts d’électricité. L’installation d’un thermostat programmable ou d’ampoules fluocompactes ou LED peuvent facilement réduire vos coûts énergitiques. Choisir une voiture économique en carburant aidera aussi à réduire vos coûts énergitiques.

La clé est la suivante: ne dépensez pas ailleurs tout ce que vous économisez. Redirigez ces épargnes vers le remboursement de vos dettes, de votre paiement supplémentaire. Supposons que vous économises 4$ sur un café spécialisé par semaine, cela vous permettra de mettre 16$ par mois sur votre paiement. Vous avez annulé la chaîne des films? Cela vous permettra d’ajouter 15$ à ce paiement. Vous avez installées 25 ampoules fluocompactes, ajoutez 10$. Ces sommes s’additionnent.

10. L’effet boule de neige

L’effet boule de neige est une merveilleuse tactique dont j’ai entendu parler pour la première fois sur le blog Paid Twice. Le principe est simple: dès que vous économisez quelques sous ou que vous faites un choix économique, vous le mettez immédiatement de coté pour l’ajouter au paiement supplémentaire sur vos dettes. J’ai découvert que parmi les multiples comptes que vous pouvez utiliser sur ING Direct, il est très utile d’en utiliser un à cette fin. À l’instant où j’économise un peu d’argent ou que je fais un choix intelligent, je transfert ce montant dans mon compte « effet boule de neige ». À la fin du mois, je l’utilise pour faire un paiement plus gros sur le remboursement de mes dettes.

Par exemple: disons que je vais au restaurant 3 fois par semaine, mais que pour une journée, j’apporte les surplus de la veille, ce qui élimine un repas au restaurant. J’envoie donc 8$ vers le compte « effet boule de neige ». De la même façon, si je trouve un billet de 20$ sur la rue, plutôt que de le dépenser inutilement, je le conserve, transfert 20$ au compte et utilise ce 20$ à meilleur escient, comme pour faire l’épicerie. J’ai récemment découvert un coupon de 10% de rabais chez Target. Nous avons acheté beaucoup de biens et avons épargné environ 24$, que nous avons ajouté au compte « effet boule de neige ». À la fin du mois, ce sont 52$ que j’ai pu ajouté à mon remboursement de dettes afin de m’aider à me débarasser de mes dettes.

11. Observez vos progrès.

À chaque mois, il vaut la peine de reprendre de toutes vos dettes et de constater où vous en êtes. À travers le temps, vous pourrez constater des progrès réels. Plusieurs oeuvres traitant de finances personnelles recommandent de noter ces progrès: en prenant votre total de dettes un mois, puis le mois suivant, et ainsi de suite, afin de réellement constater l’évolution.

Pourquoi le faire? C’est très valorisant de voir les dettes descendre vers la bonne direction, plutôt que vers la mauvaise. Au départ, j’ai même utilisé une grande échelle pour constater les progrès, de 17000$ de cartes de crédit, puis arriver à 0$. Chaque mois, au fur et à mesure que ce solde descendait, je remplissait une portion de l’échelle. Cela m’aidait à me valoriser, je me sentais de mieux en mieux.

12. N’abandonnez pas la cadence

Quand vos dettes commenceront à descendre, il sera facile d’avoir l’impression que tout est sous contrôle, et vous serez tenté de relâcher les petites économies que vous faites à gauche et à droite. « Je n’ai pas besoin de faire ce paiement de dettes supplémentaires, les choses vont bien dorénavant ». C’est une FAUSSE CROYANCE, c’est ce qui vous a mené où vous êtes arrivés au départ.

Souvenez-vous, chaque fois que vous avez l’impression que vous n’avez pas besoin de continuer à rembourser vos dettes, vous vous remettez dans l’état d’esprit qui vous a mis dans le pétrin au départ. Gardez ce fait à l’esprit, jour après jour, et n’abandonnez pas. Une vie sans dettes est un état de liberté indescriptible!
 »

Eh voilà, c’était ma traduction de l’article qui s’intitulait: The Debtor’s Toolkit: Twelve Effective Tactics to Use When Tackling Debt, par Trent Hamm.

N’hésitez pas à discuter de votre expérience, soit dans le fond du baril, ou sur le chemin de la rémission.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :