Déterminer la cause de ses soucis financiers

Dans le livre « The Money Trap: A Practical Program to Stop Self-Defeating Financial Habits So You Can Reclaim Your Grip on Life  » de Ron Gallen, l’auteur dénote 4 problèmes de comportements qui mènent à l’accumulation excessive de dettes: Les dépensiers excessifs, les travailleurs compulsifs, les obsédés de l’argent et les sous payés chroniques (Overspenders, Workaholism, Money obsession, Underearners).

Les dépensiers excessifs sont probablement les plus faciles à identifier. En effet, ils peuvent avoir un gros salaire, une grosse voiture, une grosse maison. Ils se font admirer par l’importance de leurs avoirs et cachent souvent une montagne au moins équivalente de dettes. Ils ont toujours l’impression qu’ils ont encore des ressources à dépenser, et ils se valorisent à travers les gens qui les admirent ou le sentiment de mériter ce qu’ils se procurent. Ce sont parfois ceux qui jouent aux « voisins gonflables » au Québec.

Les travailleurs compulsifs se font reconnaître par leur longues heures au travail. Ils se valorisent en travaillant, travaillant et travaillant, souvent pour étouffer des sentiments qui les rongent. Ils sont souvent cités en exemple par leur patrons pour leurs collègues. La vérité est pourtant qu’ils sont obsédés par le travail. Ils en oublient la vie qui passe, les gens qu’ils aiment… sous la couverture de l’ambition.

Les obsédés de l’argent ne voient pas le temps filer quand ils pensent à l’argent: transférer des soldes de cartes de crédit pour sauver quelques dollars, réfléchir à des moyens de maximiser chaque sous, etc. Ils peuvent gaspiller des heures pour trouver le moyen de sauver des frais, des transactions, mais ne comptent que très rarement leur temps dans l’équation. Ils ont toujours une seconde pensée en fonction de ce qu’il leur en coutera, des points qu’ils pourraient économiser, de rallier leurs parents et amis pour maximiser les rabais…

Les sous payés chroniques sont des gens qui ne trouvent aucun emploi qui soit à la hauteur de leur compétence puisqu’ils ont la croyance intérieure, consciente ou inconsciente, qu’ils ne valent pas ce qu’ils sont. Ils ont souvent le capitalisme en horreur et ne valorisent pas l’argent.

Je crois que ces caractéristiques décrivent bien les problèmes qui peuvent être rencontrés chez les gens qui ont un problème de dettes. L’auteur souligne aussi que plusieurs de ces pathologies ont découlé de la « guérison » d’une autre pathologie: dépendances aux drogues, alcool, jeu, sexe, nourriture, etc. Le symptôme est disparu, mais la cause est toujours présente et se répercute ailleurs.

Je ne poursuivrai pas la critique de ce livre pour l’instant, mais je crois que les principes qu’il véhicule constituent un bon endroit pour commencer à se questionner sur ce qui mène à l’accumulation de dettes. 

Un commentaire pour Déterminer la cause de ses soucis financiers

  1. […] ont conduit à l’accumulation excessive de dettes (l’une des causes énumérées dans l’article précédent ou une autre), il faut se poser quelques questions. D’abord, est-ce que nous considérons que […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :